La dernière à Richelle, que la fête continue...
»

14/04/2008

 

ajax-blue

Votre nouveau logo


Richelle

Cliquez pour les premières photos

Bus

Cliquez pour la suite...

Introduction

"Les gars, on y est", tel était la phrase de Didier Degueldre lors de son intro dans les vestiaires, le F.C. Richelle savait mieux que tout le monde ce qu'il restait à faire... 1 petit point et le doublé était à la portée de tous, mais toute l'équipe voulait la victoire. En coulisse, on savait aussi que tout était organisé pour faire une belle fête. Haccourt, lui, pensait à prendre et surprendre les leaders pour se mettre à l'abri d'une relégation encore mal définie. Pour cette rencontre, seuls mister "Oups" Sébastien Roberfroid, suspendu, David Demonceau et Vincent Malmendier n'étaient pas de la partie.

Première mi-temps

Dés l'entame de la partie et sous les yeux des supporters et "pom pom girls" ayant fait le court déplacement, Richelle tentait directement de prendre les commandes de la partie et prenait Haccourt à la gorge. Les premières occasions ne se faisaient pas attendre, une pour Benjamin Bouckaert sur passe d' Eric Cornet et une pour Armando Cimino sur un coup franc de Christophe Philippens. Le ton était donné que sur une belle combinaison entre Françis Goffard et Thierry Michiels, Eric Cornet centrait pour Francis Lavigne qui plaçait au dessus. Richelle poussait et voyait Francis Lavigne déborder et centrer pour Eric Cornet qui alertait une nouvelle fois le gardien local. Dans la minute, Xavier Thomas y allait aussi d'une belle tentative mais au quart d'heure, Haccourt profitait d'une erreur défensive pour aller créer la stupeur dans les rangs Richellois, l'attaquant partait seul battre Pascal Pirotte pour la première fois (1-0).

Réagissant de suite,
Richelle repartait à l'assaut et sur un coup franc de Thierry Michiels, le gardien déviait in extremis en coup de coin, on sentait la chance bouder Richelle. A la 20', sur une belle infiltration, Christophe Philippens donnait une longue transversale pour Thierry Michiels laissant intelligemment pour Benoît Emo venu en soutien mais croquait un peu son tir.

Pendant ce temps, Haccourt ne baissait pas les bras et se créait quelques petites occasions.
Richelle multipliait les offensives, Christophe Philippens débordait et donnait en retrait pour Xavier Thomas dont on connaît la puissance de frappe, mais son envoi passait au dessus de l'objectif. Vint le tour de Christophe Philippens de centrer pour la tête de Benjamin Bouckaert, un beau duel que le gardien prenait à son avantage. Aux vues des occasions, Richelle méritait autre sort et non sans chauvinisme, les leaders auraient même pu revendiquer un, voir deux penalty, mais bon... Richelle, sur un coup de coin botté par Christophe Philippens, Francis Lavigne voyait son essai de la tête passer juste au dessus de la transversale.

Arrivait la 40' et contre toute attente, Haccourt passait pour la troisième fois le milieu du terrain pour aller inquiéter, et le mot est faible, puisque sur cette action et sur une perte de balle coupable, Haccourt doublait son avantage au grand étonnement de tout
Richelle (2-0).

Bras et jambes coupées, les Richellois n'avaient pas pensé tel scénario et la rentrée aux vestiaires se faisaient dans un silence total.


Deuxième mi-temps


N'étant pas présent dans les vestiaires à la pause, je ne saurais relater ce qu'il s'y est dit mais à l'heure d'entamer la seconde période, on sentait la rage dans les rangs Richellois qui reprenaient en force. De la 45' à la 50', les spectateurs présents allaient vibrer, un véritable retournement de situation, une première fois par Christophe Philippens qui, après avoir passer son adversaire, donnait pour "nos vi" Eric Cornet toujours présent pour diminuer l'avantage des locaux (2-1), le ballon remis en jeu, Richelle en reprenait la possession, Thierry Michiels lançait Francis Lavigne, qui lui, après s' être débarrassé de son garde du corps, se retournait et , du pied gauche ramenait l'égalité parfaite (2-2), Haccourt se demandait quoi, qu' une faute était commise sur (? help ?) dans la surface de réparation, l'arbitre n'hésitait pas une seconde et indiquait le point de penalty. Christophe Philippens prenait ses responsabilités pour mettre, enfin, Richelle à sa place dans cette rencontre et rendait la voix aux supportrices (2-3).

Haccourt reprenait néanmoins ses esprits et repartait en contre car tout était à refaire, il fallait même une superbe intervention de
Pascal Pirotte pour éviter l'égalisation. Par la suite, Richelle en remettait une couche, une superbe combinaison entre Christophe Philippens et Eric Cornet permettait à Xavier Thomas d'adresser un centre parfait pour la tête de Francis Lavigne mais ce dernier croisait un peu trop et le ballon filait à coté.
A l' heure de jeu, Haccourt réagissait à son tour et obtenait un premier coup de coin que
Pascal Pirotte déviait de main de Maître car le ballon partait plein angle, en revanche, sur le deuxième, notre portier ne pouvait que constater les dégâts et voyait Haccourt revenir à hauteur de Richelle (3-3).

Rien n'était fait et il fallait garder son calme, il restait un quart à jouer et
Richelle allait tout donner pour enfin décrocher ce deuxième titre tant convoité, et en effet les hommes du président Fabian Bruwier repartaient au charbon, encouragés, il est vrai, par toutes les compagnes, déguisées pour l'occasion. Gardant confiance, Didier Degueldre mettait du sang neuf et étalonnait ses trois changements, c'est comme cela que Michel Fafchamps, Ludovic Lonneux et Christophe Vanreye participaient à la rencontre, le seul déçu était Romain Boz, 16' sur la feuille, il ne pouvait entrer.

C'est
Benjamin Bouckaert qui amorçait cette dernière ligne droite, il débordait mais perdait son duel face au gardien, ce dernier lui prenant le ballon dans les pieds, venait alors le tour d' Armando Cimino d'alerter la défense Haccourtoise, bien servit par Thierry Michiels, il plaçait une tête trop faible que le gardien captait sans trop de difficultés. Partie remise car Richelle faisait le forcing en cette fin de partie, Benjamin Bouckaert récupérait le ballon et cédait à Ludovic Lonneux, fraîchement entré dans la bataille, ce dernier, d'une frappe puissante, plaçait le cuir hors de portée du gardien et permettait ainsi à Richelle de reprendre l'avantage (3-4).
Juste avant les arrêts de jeu, bien lancé en profondeur, c'est encore
Benjamin Bouckaert, qui partait seul vers le gardien, celui ci intervenait de bien belle manière mais relâchait le précieux sésame, Christophe Philippens, comme à une certaine époque (souvenir...), scellait le score et assurait à Richelle sa deuxième étoile en deux saisons (3-5).

Plus rien ne pouvait changer et la libération venait aux trois coups de sifflet de l'homme en noir. Les bouteilles de champagne pouvaient alors êtres ouvertes et la fête pouvait royalement commencer (voir les photos). Scènes de joies et chants de victoires envahissaient les installations. Après avoir épuisé les réserves de la buvette, toute les troupes, compagnes et supporters prenaient place à bord de la surprise du jour, un bus anglais, double étage, il y a eu les français sur les Champs Elysées, eh bien il y aurait aussi
Richelle dans les rues de Visé... Un super parcours orné de chants et de bonne humeur, un arrêt petits choux et terminus au local, le Bistrot, en plein centre de Visé.
A ce propos, tout
Richelle tient évidemment à remercier Grégory Sorgic, le propriétaire du bus, Pascal Fumal, le conducteur du bus et DJ "Jo", l'animateur du bus, lequel fêtait son anniversaire avec nous, car sans eux, la fête dans Visé n'aurait pas pu nous laisser un tel souvenir.

Rayon remerciements, il y en a tellement que l'on ne sait par où et par qui commencer, pour être sûr de nous, UN GRAND MERCI A TOUS, qui de loin ou de près, avez participé à cette terrrrrrrrible fête.
N'oubliez pas que l'on en remet une couche, le dimanche 20 avril, lors de notre dernière rencontre à Richelle contre les mangeurs de tranches, l' Elan Dalhem. Venez nombreux !!!!

Commentaires

je voulais dire un grand merci à toutes les personnes qui, de près ou de loin, nous ont permis de vivre cette superbe saison;
une mention spéciale à ceux qui ont mis cette fête sur pieds, c'était vraiment génial
merci

Écrit par : tof | 14/04/2008

championnnn Saison bien plus que méritée! Comme tof dirait, la fête a été génial, malgré que j'étais super déçu... Je pense que cela restera inoubliable, quoi qu'il en soit...Richelle United Championnnn!!!!!!

Romain

Écrit par : boz Romain | 15/04/2008

Encore parfait l'article comme tous les autres de la saison.
Un grand merci pour cette saison, sans vs, on n'y serai jms arrivé non plus.
Quel bonheur de pouvoir vivre ses moments.

Écrit par : séba | 16/04/2008

Tchet, la fote d'aurtograf c'est je ne saurait ki doit s'écrire je ne saurais (même si c'est un belgisisme). Dans le paragraphe du débu de la deuxième MT.

Écrit par : Cornet Eric | 19/04/2008

Les commentaires sont fermés.