SPECIAL 11 NOVEMBRE

»

04/11/2007

Encore 3 points mais...

Pierreuse

Pierreuse
Première mi-temps

Après avoir engrangé 4 victoires d'affilées mais sans trop convaincre footballistiquement parlant, Richelle se rendait ce dimanche à la JS Pierreuse, au terrain difficile (cendrée), il fallait ajouter les absences de Christophe Philippens, retenu professionnellement, d' Yves Haudfroid, contracture, de Thierry Michiels, blessé et de David Demonceau, blessé. On notait cependant le retour des frères Bouckaert dans le quinze de base. Les consignes de Didier Degueldre étaient claires dès le début, ce n'était pas sur pareil terrain que Richelle allait développer son football, il suffisait d'y mettre du courage et de l'engagement.
Dès l'entame de cette rencontre, Richelle tentait bien d'essayer de suivre les directives mais Pierreuse ne le voulait pas ainsi. 
Richelle ne parvenait pas combiner et les 5 premières minutes étaient à l'avantage des visités qui, à la 6', en profitait pour ouvrir la marque (1-0).
Pris à froid, 
Richelle passait enfin le milieu du terrain pour la deuxième fois et Xavier Thomas donnait un bon ballon pour Christophe Vanreye qui se faisait accrocher dans le grand rectangle, mais letrès bon arbitre  ne le voyait pas de lamême façon. Sur le contre, Pierreuse manquait de peu de doubler leur avantage sur une mauvaise relance défensive. Pierreuse pressait son adversaire et il fallait une belle intervention de Fred Massin pour empêcher le 2-0.
Par la suite c'était au tour d'Armando Cimino de sauver les meubles devant le pressing des locaux. 
Richelle se trouvait acculé dans son camp et on avait l'impression qu'ils étaient tous paralysés. Au quart d'heure, sur un excellent coup franc, Fred Massin se mettait encore en évidence pour dévier en coup de coin, celui-ci botté, ce même Fred Massin devait encore intervenir pour limiter le score. Richelle réagissait timidement, sur un coup franc de Françis Goffard sur la tête de Xavier Thomas mais le ballon passait au dessus du but. Richelle relevait un peu la tête et a la17',  sur une longue rentrée en touche de Françis Goffard, Eric Cornet déviait intelligemment pour Francis Lavigne, seul au petit carré pour égaliser (1-1).
Richelle reprenais donc un peu de couleurs et aussi l'envie de jouer, Xavier Thomas, après avoir pesté, récupérait un ballon pour lancer parfaitement Christophe Vanreye, qui en s'infiltrant tentait un tir mais le gardien s'interposait. Venait la demi heure, quand sur un long  coup de pied de Patrick Lehane, le ballon arrivait à Eric Cornet qui déviait une nouvelle fois pour Francis Lavigne mais ce dernier arrivait trop court, Richelle avait l'air mieux dans la partie mais cela restait fort brouillon.
Pierreuse réagissait en contre et alertait la défense Richelloise et Fred Massin qui voyait le cuir passer juste à coté de son montant. De même,un peu avant la pause, Pierreuse augmentait la pression obligeant 
Fred Massin à rester vigilant sur un tir du grand rectangle, Richelle n'en menait pas large, la nervosité s'installait et les "humeurs" se faisaient courantes sur le terrain, ce qui motivait Pierreuse.
La mi temps était la bienvenue pour essayer de replacer les pions.

Deuxième mi-temps

Que dire lors de cette deuxième mi temps, hormis qu'il fallait attendre 30' pour se mettre quelque chose sous la dent... autre des dégagements à la vas-vite, mauvaises relances et j'en passe.
C'était au tour de Ludovic Lonneux de s'illustrer en tentant un tir du grand rectangle mais qui n'empêchait pas Pierreuse de s'octroyer une nouvelle grosse occasion, se retrouvant seul à trois dans le petit carré, l'attaquant plaçait la balle à une herbe du poteau.
Le coach, 
Didier Degueldre, décidait alors de mettre un peu de fraîcheur en faisant monter au jeu Benjamin Bouckaert en place de Francis Lavigne.
Il restait donc 15 minutes à 
Richelle pour tenter quelque chose et vraisemblablement, dès la sortie de son libéro sur blessure, Pierreuse perdait un pion essentiel dans sa défense, Richelle en profitait quand sur un coup franc de Patrick LehaneEric Cornet déviait à son habitude le ballon pour Benjamin Bouckaert qui ne se privait pas de fusiller le gardien pour donner l'avantage aux siens (1-2).
La défense de Pierreuse affaiblie, la brèche était ouverte et quand 
Ludovic Lonneux lançait ce même Benjamin Bouckaert, il trouvait le poteau sur la trajectoire du ballon.
Richelle se voyait soulagé aux trois coups de sifflet final mais il ne fallait surtout pas pavoiser sur cette victoire. Comme on le dit souvent, seuls les points comptes... pour le reste il faudra vraiment revoir sa copie en vue des rencontres a venir.
Richelle occupe toujours la deuxième place du classement à 4 points de Dalhem.

Les commentaires sont fermés.